X
Jeudi 18 octobre
Très nuageux
Temp Min : 11 °C
Temp Max : 16 °C
Archives
Une fameuse soirée pour les médaillés de la Marche le 11 novembre 2012
Il est sans doute prétentieux d'affirmer : « une soirée comme celle-ci ne pouvait exister qu'à Gougnies » mais bon, avec toute l'objectivité que l'esprit de clocher nous permet soulignons que, ce samedi 10 novembre 2012, la cérémonie de remise des médailles aux Marcheurs de Gougnies comptant de 40 à 70 ans d'ancienneté a été une réussite parfaite, associant dignité, émotion et esprit festif.

Pour ce dernier point, le ton a été donné d'emblée par Bernard Nicolas, chef de musique de Laneffe et Hanzinne et par ses musiciens, accompagnés, sur le thème de « une journée de marche » par la batterie de Gougnies en pleine forme.

Cette cérémonie, à laquelle ont participé le bourgmestre, des échevins et conseillers communaux ainsi que diverses personnalités de l'entité, clôturait une année mémorable pour la compagnie de Gougnies : 150eme anniversaire du drapeau et organisation du Tour des Marcheurs emmené par une centaine de nos soldats.


C'est à Benoît Moreau qu'est revenue la tâche de l'accueil :
Chers amis Rolendiens
C'est avec une grande joie que le Corps d'office de la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies vous accueille ce soir pour la, désormais, traditionnelle remise des médailles de 40, 50, 60 et 70 ans de participation aux festivités de la Pentecôte dans notre entité.
Dans un monde où on fait trop souvent l'apologie de la violence, du mensonge et de l'argent, notre folklore reste encore l'expression des valeurs traditionnelles qui ont bercé notre enfance, valeurs basées sur l'honnêteté, le patriotisme et le respect des valeurs sociales et religieuses.
Si notre folklore a traversé près de 900 ans d'histoire, et se perpétue encore avec ferveur, c'est grâce à ces milliers de participants qui se sont succédé au fil des générations et qui ont œuvré pour en arriver à ce que la Sainte Rolende est aujourd'hui.
Nous comprendrons, dès lors, qu'il est primordial de remercier tous nos marcheurs.

Nous ne marchons pas pour une médaille, certes, mais il est indéniable que cela fait un plaisir énorme d'en recevoir une.
De plus, lors d'une soirée comme celle d'aujourd'hui, le contexte fait que l'on peut se remémorer, l'espace d'un moment, les joies, les larmes et les moments d'intense émotion qui ponctuent notre parcours de Marcheur.
Normalement, cette remise de médailles se tient après la rentrée à Gerpinnes, mais à Gougnies, nous avons toujours eu à cœur, d'en faire une grande soirée de convivialité, et c'est pour cela que nous groupons un nombre de décorés important tous les 8 ou 10 ans.
Cela, les autorités communales qui se sont succédé ces dernières années, l'ont parfaitement compris, et grâce à leur générosité, une cérémonie comme celle de ce soir est possible et nous les en remercions de tout cœur.


Benoît a ensuite passé la parole au bourgmestre Philippe Busine puis, en fin de la cérémonie, à Léon Lemaire, échevin du folklore qui a remercié, notamment, Marc Moreau et Jean Marcelle qui ont œuvré à bétonner le dossier présenté à l'Unesco en vue de la reconnaissance des Marches folkloriques de l'Entre Sambre-et-Meuse au titre de patrimoine immatériel de l'humanité. Décision début décembre.


Après la série de photos suivra la liste des médaillés, tels qu'ils ont été appelés sur le podium par Benoît Moreau.


Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies: remise de médailles aux Marcheurs - Cliquez pour agrandir
Dernière photo: Willy Moreau et ses trois fils: 200 ans de marche à eux quatre. Mention spéciale aussi pour les Monnoyer: 220 ans à cinq !
Photos Martine


Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir Gougnies - Gougnies, remise des médailles (suite) - Cliquez pour agrandir

Photos Rita B

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Remise des médailles à Gougnies, ajout - Cliquez pour agrandir Gougnies - Remise des médailles à Gougnies, ajout - Cliquez pour agrandir Gougnies - Remise des médailles à Gougnies, ajout - Cliquez pour agrandir Gougnies - Remise des médailles à Gougnies, ajout - Cliquez pour agrandir Gougnies - Remise des médailles à Gougnies, ajout - Cliquez pour agrandir Gougnies - Remise des médailles à Gougnies, ajout - Cliquez pour agrandir Gougnies - Remise des médailles à Gougnies, ajout - Cliquez pour agrandir Gougnies - Remise des médailles à Gougnies, ajout - Cliquez pour agrandir
Photos Jacques Christiaens


Les médaillés

40ans

Le reflet authentique dans le laiton doré d'une hache astiquée est celui d'un sapeur convaincu, celui de Bernard Monnoyer.

Tablier galonné aux couleurs de la tradition, hache briquée à la conviction,
Marcher sapeur est une véritable vocation, il en est le témoin, Michel Moucheron.

Pierre du pays étaye sans faille l'édifice chez nous reconnu, Pierre de saperie en confirme la classe quand c'est Pierre Tondus.

Le chant de son fifre est forcément à son image,
II est gai et taquin, c'est la mélodie de David Lepage.

Le talent de ses baguettes rythme la partition du sage,
Fidèle tambour de notre terroir, bravo à Steve Lepage.

Pour la salve d'honneur, le cheval répond à sa botte.
A son sabre la poudre obéit et enfume Maurice Libotte.

Tel un capitaine en parfaite harmonie avec un équipage au talent assuré,
II tient le cap dans les eaux sereines de la tradition, merci Jacques Monnoyer.

Grenadier de la tradition au fanion bleu nuit,
Galons de l'ancienneté confirment André Crucifix.

Parmi les tireurs au costume d'antan et où aucun souvenir ne se perd,
Des Marcheurs fidèles confirment leur attachement comme Eric Decruyper.

Sourire et bonne humeur au sein du peloton,
Grenadier de toujours, bravo à Serge Dumont.

Dès l'appel du premier peloton, il rejoint sans tarder ses amis,
C'est un grenadier fidèle aux traditions, il s'appelle Philippe Mathys.

Les pelotons de notre Marche sont un album que l'on compulse
Quand on veut y reconnaître des emblèmes comme Fernand Verhulst...

Que serait la Pentecôte et que deviendrait l'histoire de notre bastion
Si parmi les authentiques bonnets à poil, on ne voyait plus Patrick Wérion.

La dernière guilitte est pour lui un défi,
Parmi les artilleurs, c'est Yves Crassinis.

Du patro à la fête il s'est donné sans répit,
Marcheur et enfant du pays, c'est Ivo Garutti.


Dans la famille des artilleurs, il est bien connu,
II en fut longtemps le digne gardien, merci Jean Jehu.

Belle barbe d'origine sous un colback d'artilleur confirmé, Baïonnette au canon et sac au dos, c'est bien sûr Henri Monnoyer.

Les chapitres de l'histoire militaire, c'est sa carte, son as de carreau,
Mais garder l'atout coeur pour notre folklore, c'est la devise de Gaétan Moreau.


Avec un enthousiasme élégamment discret, tel le fruit d'un célèbre château,
II a vendangé au bon moment le millésime des générations, merci à Marc Moreau.

Des semelles qui exhalent le parfum authentique de la terre de notre beau pays,
Des guêtres qui hument bon le cuir fini, c'est marcher comme Dominique Nanni.

Tablier de cuir sur tunique colorée d'authenticité,
Pour marcher dans l'histoire, suivez Jean-Jacques Hauquier..

50 ans


D'un geste précis, il arbore la massue et décrit un mouvement giratoire.
Il conduit la saperie sur les chemins de Rolende, c'est le rôle de René Grégoire...

Sans aucun doute de la fraise comme de la hache, il tient le bon bout.
C'est un sapeur depuis toujours, un sapeur de chez nous, c'est Guy Baudoux.

Grandeur et prestance font beau soldat, aucun Rolendien ne pourrait le nier
Mais quand l'âme de la conviction aussi en impose, on Marche avec Claude Charlier.

Peaux d'ici ou peaux exotiques, de frappe ou de timbre, on peut le croire, II est bien dans sa peau car il a ça dans la peau, chapeau Alain Grégoire.

Au jardin de notre village, les racines de la flore sont taquinées par les mulots. Au jardin du folklore, les racines du terroir vibrent à chaque «ra» de Marc Guyaux.

Les Marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse sont des orgues aux majestueux tuyaux. Le musicien qui en joue avec son coeur nous offre la toccata de Robert Guyaux.

Tel le pantalon du tambourî le lundi matin, le blanc est très apprécié. Oui chez nous, le blanc est une couleur locale quand il est José Paquier.

On a chanté les gens du Nord, les gens d'ici ou d'ailleurs, tous les gens de la société. Mais s'il en est un qui mérite une aubade chaque matin de Pentecôte, c'est Jean Monnoyer.

La riche bannière de la compagnie revêt la jeunesse de l'habit protecteur du passé.
Mais ne l'appelez pas porte-manteau, il est notre porte-drapeau, Maurice Monnoyer.

Le total dévouement d'un sergent qui, pour ses hommes, jamais ne faillit, C'est pour le peloton le bonheur d'un bon père de famille, Jean-Luc Baufayt.

L'enfant du pays qui respecte son terroir est un fils qui honore ses parents.
L'enfant du terroir qui respecte ses traditions est un artilleur comme Christian Hébrant.

A la dernière guilitte des artilleurs, les anciens ont la bonne humeur en escarcelle. Humour et dignité font bon ménage, tel est le témoignage des amis de Pierre Marcelle.

Quand on Marche artilleur, on Marche bien, ce n'est point rengaine.
Il en est fermement persuadé et vous le confirmera, Guy Vanbellinghen.

Un soir, un homme de fer nous raconta sainte Rolende en déclamant bien haut
L' acier du poitrail était inoxydable sur le coeur de Marcheur de Benoît Moreau.

Lorsque la châsse de sainte Rolende vers notre église s'en va bon train,
Tout le respect de son escorte se lit dans les regards, voyez Alex Beaurain.

Du dernier peloton, il pourrait longuement vous en parler comme Démosthène.
Il y a vécu les premières guêtres, de bons souvenirs pour Médard Vandesteene.

Là où l'on soigne, c'est au tablier blanc que l'on reconnaît le vrai médecin. Là où l'on marche, on reconnaît le vrai sapeur au tablier de Baudry Gubin.

60 ans

Il connaît la musique et la ballade pour saperie ne serait point de Clayderman
II l'aurait écrite lui-même car il compose sur partition de Marche, Pierre Chermanne.

Ce beau reportage sur la Marche il l'a façonné des années durant, sans retard.
Il a vécu et partage cette expérience sur notre site, merci Benoît Gaspar.

Vous prenez une tôle d'authenticité, vous la tracez de votre propre main,
Vous découpez avec minutie et assemblez votre conviction à la Bernard Gillain.

Il écrit aussi bien qu'il tournait le bâton, c'est notre ménestrel « Gougnies c'est » Jean Marcelle

Un jour dans notre batterie, un ami s'est arrêté, un fifre s'est tu. C'est comme un silence après un long concert, un chant continu. Depuis ses plus tendres années, il honorait notre belle procession. Le lendemain, le merle imitait son chant, et nous, nous l'entendions. A toi aussi, un grand merci pour ta fidélité, une amitié qui est trésor, Et avec ton épouse, nous te rendons hommage, Jean-Marie Pector.

Dès ses premiers pas sous le drapeau, il vibrait déjà au rythme des peaux.
Aujourd'hui encore le tambour est la sève qui nourrit les racines de Philippe Mengeot.

C'est un beau livre d'histoires dont on ne se lasse de tourner les innombrables pages. C'est une précieuse mémoire généreuse en savoureuses anecdotes, c'est René Lepage.

II est un maillon indissociable de la chaîne des générations, celle que l'on pose.
De notre clocher à notre horizon, c'est un lien entre hier et demain, André Looze.

Dans le récit de l'histoire de notre Marche, nous pouvons lui consacrer une copieuse prose.
De la réputation de notre Compagnie il est un pilier et nous devons beaucoup à Michel Looze.

Comme les personnages omniprésents de notre jeunesse, ceux que l'on a si bien connus,
II est une figure emblématique et un pilier indissociable du premier peloton, Yves Tondus...

Toi, mi p'tit gamin, tu nous manques, tout simplement.
On a l'impression que tu vas monter ici, maintenant.
Tu as laissé un grand vide dans l'album de notre Marche.
A la Pentecôte, pas un instant ton souvenir ne nous lâche.
Encore merci pour tout ce que tu as fait avec dévouement
Et avec ton épouse, nous te rendons hommage, Francis Constant.

La voix d'un ténor peut donner le « la » d'une merveilleuse symphonie,
Le tempo d'une oeuvre parfaitement réussie et il chante juste, notre Francis Sodini.

Un sourire généreux, une remarquable simplicité, de dévouement jamais repu, II est le chef d'orchestre d'une symphonie en canon, merci Bill, Jean-Pierre Cabut.

Un beau jour venu d'outre-château Toussaint rejoindre des amis, II s'est toujours dévoué pour sainte Rolende, bravo José Baufayt.

C'est ancien qui mérite du plus sensible des canons une salve sans fin. C'est un hommage au respect des traditions, c'est Christian Beaurain.

Quand la rigueur épouse la gentillesse, dignité et folklore trouvent nid serein. Quand la discrétion courtise la clairvoyance, c'est le Rolendien Roland Beaurain.

70 ans


Lui, c'est un véritable livre d'or, une histoire d'amour pleine de sensibilité.
C'est le récit fascinant de ses épousailles avec le folklore pour l'éternité.
70 ans de fidélité, de dévotion et de dévouement au pays des Rolendiens.
70 ans de partage d'émotions, de convictions, de joie et tristesse avec les siens.
Cest la belle aventure d'un ami de tous, des anciens aux petits sous le drapeau.
C'est le témoignage d'une foi en son terroir et en Rolende, celui de Willy Moreau.
Retour aux archives

Retour en haut
Commentaires
Par Christine Charlier le lundi 12 novembre 2012 à 14h29
De bien jolies photos, un texte émouvant et un grand regret de ne pas avoir été des vôtres.

Par moreau gaetan le dimanche 11 novembre 2012 à 21h08
jean tu a bien resume ce samedi merci a tous les personnes du corps d 'office pour cette soiree superbe et plein d 'emotions
Par jean le dimanche 11 novembre 2012 à 18h53
Bravo les gars ! Une grande soirée que vous avez organisée avec vos tripes... celles de Marcheurs de chez nous ! C'était beau, c'était vrai, ça sentait bon le terroir ! Un grand moment qui concluait d'une merveilleuse façon cette formidable année Sainte-Rolende de Gougnies...
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
Retour en haut