X
Lundi 25 septembre
Peu nuageux
Temp Min : 7 °C
Temp Max : 21 °C
Des Gougnaciens loin de Gougnies se racontent (3)

Les Wauthy sont l'une de ces grandes familles dont on retrouve des branches loin d'ici et même, dans le cas qui nous occupe, de l'autre côté de l'Atlantique. Voici le récit, par leurs enfants, de l'émigration pas banale de Jean-Léon Wauthy et d'Anne-Marie Vassart.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir
Gougnies - Gougnaciens loin d'ici_famille Wauthy au Canada - Cliquez pour agrandir
Mariage, le 7 juin 1932 de Jean-Léon Wauthy, né le 18 janvier 1908 à Acoz et d'Anne-Marie Vassart née le 23 août 1907 à Gougnies. La photo est prise dans le jardin (admirez les hortensias devant le jeune couple!) de la maison familiale des Wauthy, rue des Grand Murs à Gougnies (actuellement N° 10). A l'arrière-plan, de gauche à droite, les parents de la mariée: Achille Vassart et Hélène Wauthy, puis les parents du marié: Gaspard Wauthy et Alice Paradis.

Des Wauthy au Canada


Départ avec neuf enfants!


Le 8 avril 1948, Jean-Léon Wauthy et Anne-Marie Vassart partirent du port d'Anvers, avec leurs 9 enfants âgés de 2 à 15 ans, à destination du Canada. La traversée dura 10 jours. Le 18 avril la famille arriva à New-York.
Le bateau, «S.S. Marine Tiger » semblait être un navire ayant servi durant la guerre de 1939-1945. Les couchettes étaient simples et superposées et les sections des hommes étaient séparées de celles des femmes.

Après quelques heures de traversée, le bateau s'arrêta en Angleterre puis en Irlande pour compléter l'embarquement des passagers. La troisième et la quatrième journée de la traversée furent pénibles en raison du fort roulis et du tangage. Par la suite, le voyage se déroula plutôt bien malgré une mer assez mouvementée. Le 17 avril 1948, le bateau arriva à New-York. Ensuite la famille prit le train pour Montréal.

Pourquoi émigrer?

Après son baccalauréat, Jean-Léon a entrepris des études d' agronomie à l'Université de Louvain. Puis une fois son service militaire terminé, il a été greffier au Palais de Justice de Bruxelles jusqu'en 1944. Par la suite et jusqu'au départ de toute la famille pour le Canada, il s'est fait cultivateur à Sart-Eustache, ce qui semblait être, en ce temps-là, une condition requise pour immigrer dans la province de Québec. Notre cher papa voulait empêcher à tout prix que ses six garçons fassent leur service militaire pour aller ensuite se battre au front en cas de guerre. Lui qui avait déjà vécu deux guerres à l'âge de 36 ans, entrevoyait un avenir bien sombre pour ses enfants en Belgique.
D'autre part, le Québec lui paraissait être un beau et jeune pays connu pour son immensité et son catholicisme fervent. De plus, l'agriculture y était une part importante de l'économie. Pour nos chers parents, c'était l'endroit idéal pour élever leurs enfants.


Cliquez sur la carte l' agrandir
Gougnies - Cliquez pour agrandir
Les résidences successives de la famille.
Carte: Arnaud

Au début du mois de mai 1948, la famille s'installa à Dupuy en Abitibi, à environ 700 km au nord-ouest de Montréal - un village principalement agricole, bien que la période sans gel ne soit que de 95 jours en moyenne par année. Le 13 avril 1949, quelle joie fut pour toute la famille d'accueillir Marguerite la cadette, une petite sœur canadienne.
Sept ans plus tard, après avoir obtenu un diplôme en électronique, Jean Léon Wauthy accompagné de son épouse et de ses enfants s'installa à Sainte-Thérèse de Blainville où il démarra un petit commerce et un laboratoire de réparation. (radios et télévisions)

Cliquez sur la photo pour l'agrandir
Gougnies - Gougnaciens loin d'ici_famille Wauthy au Canada - Cliquez pour agrandir
Devant le commerce d'électronique à Sainte Thérèse de Blainville

En 1959, Jean Léon Wauthy et son épouse Anne-Marie Vassart décidèrent de s'établir définitivement à Victoria avec, alors, les 4 plus jeunes de la famille. La ville de Victoria qui jouit d'un climat plus doux (période sans gel de plus de 300 jours en moyenne par année) est située sur l'île de Vancouver à environ 5000 km à l'ouest de Montréal.
Les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants de Jean Léon et d'Anne-Marie Wauthy saluent principalement les Wauthy de Belgique et de France.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir
Gougnies - Gougnaciens loin d'ici_famille Wauthy au Canada - Cliquez pour agrandir

Une photo lors d'une réunion de famille le 23 juillet 2005.
De gauche à droite: Thérèse, Yves, Guy, Marguerite (la cadette, née au Québec) Bernard, Anne-Marie-Ange (l'aînée de la famille) Jean-Marie, Isabelle, Benoît et Roland.

Photos: collection des familles Wauthy et Romainville


Propos recueillis par
Kim Romainville

Les dossiers précédents de cette série


N°1 cliquez ici
N°2 cliquez ici

retour en haut
Commentaires
Par Jeannine Provost le lundi 28 juillet 2014 à 00h30
Je suis émue de lire l'histoire de la famille Wauthy. Je suis originaire du village de Dupuy en Abitibi et j'ai souvenir de la famille alignée dans deux rangées de bancs à droite dans l'église tous les matins de la semaine y compris la petite dernière! Mon compagnon d'école en première année était Bernard.
Nous ,les enfants, nous étions impressionnés par monsieur qui portait la barbe et à cause de ses origines nous l'appelions le Berger!
Quant à l'aînée de la famille Anne-Marie Ange, elle a étudié à la même École normale que moi à Amos, en vue de devenir enseignante. Depuis le départ de la famille de mon village je n'avais jamais eu de nouvelles d'elle. Je suis heureuse de savoir qu'elle se soit bien débrouillée dans notre immense pays.
Salutations à tous,

Jeannine Provost
jeannineprovost@hotmail.com
Par lolo le mardi 12 avril 2011 à 18h25
Bonjour Kim

C´est avec beaucoup de plaisir que je suis promenée sur vos mots.

Un tout grand BRAVO et MERCI pour ce très beau, intéressant et peu banal récit familial.

J´en profite également pour remercier et dire BRAVO à toute l´équipe de Gougnies.be pour son site formidable. Grâce à celui-ci, même si l´on vit loin son pays d´origine, en venant ici, on se sent à la maison!... On a l´impression de n´avoir jamais quitté le village!... Et lorsque que l´on rentre au pays, on est accueilli à bras ouverts.....

Je vis à Kiel (Ville de la Baltique - capitale du Land du Schleswig-Holstein - Allemagne) depuis 1987 et Gougnies est le pays de mes racines !

Depuis mon grand Nord, je vous envoie ainsi qu´à toute votre famille un tout doux baiser papillon.

laurence nanni *.* - "Gougnacienne de coeur à tout jamais!...."

PS: Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur moi, vous pouvez me découvrir dans ce dossier : http://www.gougnies.be/dossiers/dossier-76.html

Bien à vous

laurence *.*
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
retour en haut